Home » Après trois ans d’absence, Isabelle Geoffroy revient sur la scène musicale avec l’album Isa

Après trois ans d’absence, Isabelle Geoffroy revient sur la scène musicale avec l’album Isa

Trois ans après le début de l’album Mirror Effect, Isabelle Geffroy (Zaz) sortira un nouvel album intitulé son premier Isa. Il semble symboliser le désir de cette chanteuse de se retrouver après avoir été oubliée dans sa vie d’artiste.

      Zaz a fait une chose qu’elle n’a jamais faite. La chanteuse de 40 ans et son équipe ont exprimé à quel point ce cinquième album a témoigné d’amour et de sensibilité envers les musiciens et auteurs-compositeurs. Elle a dit: “C’était vraiment sur mesure. Ce grand briefing a été très utile. Il a donné un guide directrice”. Beaucoup d’entre eux ont apporté leurs propres mots et notes, comme Ben Mazué, les frères Volovitch ou Sylvain Duthu (Boulevard des airs). Bien que l’artiste n’ait pas encore écrit de paroles, elle dit qu’elle fait partie de la chanson, car il y a eu de nombreux échanges avec les paroliers.

       La voix rauque distinctive et l’énergie du grand succès I want ont laissé place à un Zaz plus nuancé. “C’est Zaz tout le temps. J’ai besoin de ma vie personnelle. Le confinement valide vraiment mon choix. Tout ce que je traverse est extérieur, j’ai besoin de regarder ce qui se passe à l’intérieur. J’ai beaucoup plus de nuances et plus lisse”.

       Isabelle Geoffroy a inclus ses deux proches dans la chanson. L’un est son père âgé, dont elle tiendra bientôt la main pour l’aider à marcher dans It’s Your Way. Vient ensuite la fille de son partenaire, qu’elle récupère parfois à l’école dans What Are You In My Life. Elle a confié que : “C’est étrange de raconter tout cela. Sur scène, ce seront de grandes œuvres à interpréter. Peut-être que je vais pleurer, peut-être que je vais rire”.

       Avec ce retour, Isabelle Geffroy a grandi et a partagé davantage ses réflexions sur le monde post-Covid. Tout au long de l’album, elle reste la sienne avec sa propre impulsion et son rythme, comme le montre lorsqu’elle évoque les déceptions qui divisent tout ou lorsqu’elle évoque le passage d’êtres chers réfugiés dans un autre pays dans une reprise de Volo. Zaz a une conviction qu’elle défend mais ne s’engage pas dans le débat politique.

       D’ailleurs, Zaz aspire aussi à la liberté, comme des oiseaux survolant treize titres. “Ils sont le pont entre les mondes. Quand j’étais enfant, j’écrivais des dictons que je les admirais et j’étais heureux de répéter leurs chansons”.

>>> Voir Plus: ABBA a été contraint de suspendre ses promotions de concerts après un incident qui a tué 2 fans